Mutation du Parti socialiste : l’échec des utopies

La deuxième partie de ma chronique sur l’émergence d’un SPD français vient de paraître sur Contrepoints.
Après une première partie consacrée à l’histoire du programme de Bad Godesberg, retour en France avec le tournant de la rigueur de 1983 et l’émergence du rocardisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s